Au secours ! Nous sommes endettés

Publié le par Yves-André Samère

Vers la fin du septennat de Giscard, le croirait-on ? la France n’était pas du tout endettée. C’est Mitterrand qui a commencé à creuser le goufre sans fond de la dette. Et inutile d’espérer que la siatuation s’arrange : aujourd’hui, la dette publique, en France, atteient les 96 % du Produit Intérieur Brut (elle n’atteignait que 85,8 % au début de 2012, autrement dit, le quinquennat de Holllande n’a rien résolu).

À côté de cela, l’Union européenne est moins endettée, et son endettement a diminué, passant au-dessous des 90 %. Autrement dit, nous sommes dirigés par des cancres et des incapables. Et si vous croyez que Macron va remédier à tout cela grâce à ses mesures antisociales, vous allez être déçu.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :