Google Home

Publié le par Yves-André Samère

Google a grillé tous ses concurrents (Amazon, Microsoft et Apple) en sortant avant eux, le 3 août, et pour moins cher (149,99 euros) son assistant Google Home. Ce bidule est vendu à la FNAC. Mais que sait-il faire ?

Théoriquement, il peut, après avoir été branché sur une prise de courant, et une fois téléchargé sur votre smartphone le logiciel qui lui est nécessaire et qui porte le même nom, répondre aux ordres que vous lui donnerez, ou répondre verbalement à vos questions. Type d’ordre : « OK Google, allume la télé » ; type de question : « Quelle est la date de naissance d’Alfred Hitchcock ? », ou « Quel temps fait-il à Moscou ? », ou « Quelle est la recette du doubidchou, dans Le Père Noël est une ordure ? ».

Certes, certes, mais on ne vous dit pas tout sur ce gadget miraculeux.

D’abord, le miracle est mince, car Google Home, s’il a compris votre question (en gros, une fois sur deux), va chercher la réponse, soit dans la base de données de Google, qui est immense, soit sur Wikipédia. Et il fait plutôt moins bien que le même assistant présent sur votre smartphone (j’ai essayé). Il ne peut allumer la lumière que si vous avez des lampes de chez Philips, modèle Hue, qui sont aussi chères que lui. Il ne peut allumer votre téléviseur que si celui-ci est équipé du Chromecast. Il ne peut vous faire écouter de la musique ou afficher de la vidéo que si vous avez un abonnement payant chez Deezer ou Spotify, ou chez Netflix pour la vidéo. Et il ne comprend pas l’anglais si vous avez acheté le modèle français, ce qui est un peu fort de café !

En somme, avant d’acheter ça, il est prudent d’attendre, comme on dit.

 

(NB : certains jouent à se faire peur, en argüant que, puisque Google Home possède un micro et qu’il envoie vos questions à Google afin de pouvoir y répondre, il pourrait tout aussi bien enregistrer tous les propos que vous tenez en privé. C’est exagéré, car l’appareil a un bouton permettant d’éteindre le micro. Donc vous n’êtes écouté que si et quand vous le voulez bien)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Julien 11/10/2017 12:36

Je m'étonne, alors que tu es d'habitude si soucieux de remettre en cause des vérités toutes faites, que tu sois si confiant dans Google et son matériel. Notamment après ceci: http://www.01net.com/actualites/quand-un-google-home-mini-se-transforme-en-espion-1275169.html

Yves-André Samère 11/10/2017 12:48

Je vois mal, dans mon article,en quoi je me montre confiant en Google. J’ai bien mentionné qu’avant d’acheter le bidule en question, il était « prudent d’attendre ». Quant à l’article que tu me conselles, il ne concerne que le modèle Mini, qui n’est pas en vente à Paris et que je n’ai jamais vu. J’ajoute que je n’ai pas acheté le Google Home et n’ai aucune intention de le faire. Donc je reste méfiant.

kotec 06/09/2017 12:26

Et ça fait le café ??

Yves-André Samère 06/09/2017 14:10

Ça viendra sûrement !

MF 05/09/2017 20:00

Mouais, une arnaque quoi...

Yves-André Samère 05/09/2017 20:30

Disons, un produit de lancement, pas encore vraiment opérationnel. Il fallait couper l’herbe sous le pied des concurents.