La vaccination, selon Isabelle Adjani

Publié le par Yves-André Samère

Ah, quel bonheur d’avoir en France des acteurs et actrices qui prennent parti sur les grandes questions de société ! Après Bigard et Marion Cotillard, qui nous avaient révélé la vérité sur la destruction des tours du World Trade Center à New York – qui était l’œuvre du gouvernement de Washington, comme on sait –, voici qu’Isabelle Adjani, épinglée ce jour par « Le Canard enchaîné », prend fait et cause contre la vaccination, et plus précisément celle que le ministère de la Santé va rendre obligatoire : onze vaccins différents en une seule injection. Naturellement, la belle Isabelle se donne en exemple : elle-même n’a jamais fait vacciner ses deux fils, et ils se portent très bien, donc...

Si le roi savait ça, Isabelle, à la robe de dentelle tu n’aurais plus jamais droit ! Sais-tu qu’on te préférait quand tu défendais publiquement Salman Rushdie, lorsque ce cinglé de Khomeiny, qui faisait ayatollah à Téhéran, avait condamné à mort le grand écrivain, pour avoir écrit Les versets sataniques. Mal renseignée, tu as choisi deux exemples de ratages des vaccinations, selon toi, alors qu’ils ne prouvent rien.

Quand on est célèbre et qu’on n’a rien d’intelligent à dire, le mieux n’est-il pas d’imiter « de Conrart le silence prudent » ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :