Les Juifs vus par le Vatican

Publié le par Yves-André Samère

C’est le pape Innocent III qui, en 1215, a imposé aux Juifs le port d’un vêtement spécial et d’un signe distinctif, ancêtre de l'étoile jaune, les a soumis à un impôt spécial (d’Église), et les a confinés dans des ghettos. Histoire sans doute, de les punir d’avoir « tué Jésus ».

Or, cette accusation stupide, encore utilisée par des crétins, semble impliquer que Jésus n’était pas juif, et que « les Juifs », l’obsession de Jean l’évangéliste, ont mis à mort un étranger à leur communauté.

C’est un peu comme si on soutenait que, puisque son assassinat a été commandité par Staline, Trostki n’était donc pas communiste.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

M
Oui, dans une nouvelle version de " N'oubliez pas les paroles " !
Répondre
Y
Jamais regardé cette émission, je déteste les variétoches. Je pensais à "La bande originale", chaque jour sur France Inter.
M
Mais ce n'est pas pour vous que je dis ça. C'est pour me clore le bec à moi-même.
Répondre
Y
Cher Mathéo, je ne crois pas possible de te clore le bec. Un jour, tu succèderas à Nagui.
M
Au contraire, cela faisait longtemps qu'il les prenait. Ça l'a enfoncé progressivement. Enfin, ne parlons plus de cela....
Répondre
Y
Mais c’est toi qui en parles. Je me suis contenté de dire ce que je sais, avec les détails nécessaires.
M
J'y expliquais que sa mort pouvait avoir été provoquée par les nombreux médicaments à base de produits pas très nettes qu'il prenait depuis très longtemps (bien avant de connaître Djougachvili) sans oublier les balles de Kaplan dans sa chair. Même si vos sources étaient fiables, je crois bien qu'on ne saura jamais vraiment la vérité. J'ai toujours pensé que son corps, à bout, a fini par céder de lui-même.
Répondre
Y
Eh bien, il a fini par absorber un de ces produits « pas très nets », le poison fourni par Staline.
M
Je sais. J'y avais même laissé un long commentaire qui ne doit plus exister.
Répondre
Y
S’il n’était pas d’accord avec ce que j’écrivais, cela vaut mieux, car mes informations étaient sérieuses.
M
Je n'y crois pas tellement. Vu tous les traitements qu'il prenait...et puis Lénine, ça a toujours été un homme malade.
Répondre
Y
J’ai raconté tout ça le 22 avril 2016, ici :http://y-a-s.over-blog.fr/2016/04/staline-assassin-de-lenine.html
M
L'antisémitisme de Staline tenait en un mélange de vieux préjugés sans doute hérités de son Caucase natal. Ça n'a pas dû s'arranger avec l'âge étant donné qu'il devenait maladivement paranoïaque. L'affaire (ou complot) des " Blouses blanches " n'était que l'avant goût d'une purge de grande ampleur qu'il préparait, visant essentiellement les Juifs. Heureusement, sa mort brutale a interrompue ses sinistres projets. N'empêche que presque tous ses médecins y étaient passés entre-temps...
Répondre
Y
Et Lénine, qu’il a fait empoisonner.
C
peut-être que Staline était un peu antisémite !<br /> je le savait , c'était pour rire . C'était plutôt la norme , çà l'est peut-être encore ?
Répondre
Y
Apparemment, non. Poutine ne semble pas antijuif. Il déteste simplement tous ceux qui s’opposent à lui.
C
peu-être que Staline était un peu antisémite !
Répondre
Y
Il l’était totalement. Il faut lire « Vie et destin », de Vassili Grossman.