Sur Canal Plus, « Engrenages », saison 6

Publié le par Yves-André Samère

La série Engrenages de Canal Plus a repris pour une sixième saison. Les épisodes 1 et 2 ont été diffusés lundi. Mais, comme toujours, je me suis procuré la totalité des douze épisodes de la série, et j’en ai visionné quatre jusqu’ici.

C’est très intense, et passablement macabre. En outre, la plupart des personnages de premier plan vont mal : le commandant Laure Berthaud a des soucis avec sa fille, née prématurément ; le juge Roban apprend qu’il a un gros ennui de santé (au cerveau, peut-être une tumeur) ; le policier Gilou a commis une grosse bêtise en empochant deux lingots d’or trouvés chez un suspect ; et l’avocate Joséphine Karlsson a été violée. En outre, le procureur général, qui avait passé un bon moment avec un gigolo, prend la fuite quand le garçon, victime d’une syncope, meurt peu après.

Ah, c’est dur, la vie...

Néanmoins, deux apparitions : Grégory Fitoussi, qui jouait l’avocat (et ex-substitut du procureur), mort quatre épisodes avant la fin de la saison 5, fait une courte apparition, mais on suppose que c’était un fantasme de Joséphine, qui était alors amoureuse de lui. Et le commandant de police dont dépend le commissariat où œuvrent les policiers de la série est joué par Cyrille Thouvenin, dont je n’avais plus entendu parler depuis des années. Ce jeune acteur, je l’avais vu deux fois au théâtre, en particulier dans Le gardien, en 2006, au Théâtre de l’Œuvre, où il donnait la réplique au grand Robert Hirsch. Il ne fait plus guère que de la télévision. Mais on vérifie une fois de plus que la télé fait désormais mieux que le cinéma, qui, à de rares exceptions près, aussi bien en France qu’aux États-Unis, patauge lamentablement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Je sus en train de revoir tout Engrenages, n'ayant pas accès à Canal + et je me régale tout autant, en attendant de pouvoir me procurer la saison 6 (courant octobre) (du coup j'ai survolé votre article, ne voulant pas me gâcher la découverte !). Je ne m'étonne pas que cette série fasse un carton en Grande-Bretagne. Elle est du niveau des meilleures séries anglaises.
Répondre
Y
Jeanne d’Arc disait la même chose.
D
Je me doute que vous n'avez révélé aucun secret, mais juste un ou deux petits détails... si j'ose dire, je veux être vierge quand je le regarderai !
Y
Je n’ai révélé aucun secret, et d’autant moins que je ne connais pas la fin, n‘ayant vu que les quatre premiers épisodes.