Carlita, mère indigne

Publié le par Yves-André Samère

Carla Bruni, qui fait chanteuse à ses moments perdus, a ressenti le besoin de faire savoir urbi et orbi qu’elle avait, avec son délinquant de mari, une vie sexuelle très intense. Nous sommes tous soulagés.

Néanmoins, je ne suis pas certain que cette déclaration intempestive ait beaucoup réjoui son fils Aurélien. Rappelons que le garçon a seize ans et demi, et qu’une mère digne de ce nom fait attention à ses propos, surtout quand ils s’étalent dans tous les journaux et sur tous les écrans de télévision. Voilà comment un jeune finit le reste de son existence sur le divan d’un psychanalyste.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
On nous a suffisamment seriné toute la liste des amants de la belle Carla pour savoir qu'elle donne de sa personne en ce domaine. Donc son fils ne doit pas être trop étonné par cette déclaration, du moins je l'espère pour lui.
Répondre
Y
Étonné, non. Mais une mère devrait savoir se tenir.