Après les homards, les escargots ?

Publié le par Yves-André Samère

Comme je suis et reste hostile à TOUT traitement relevant de la cruauté envers les animaux, je relève ce matin un article qui fait mon ravissement : en Suisse, il est désormais interdit d’ébouillanter les homards pour les faire cuire. On devra obligatoirement les assommer au préalable. L’article est sur le site lemonde.fr, et vous pouvez le lire ICI.

Naturellement, je ne crois pas que la France suivra, nos chers compatriotes tenant trop à l’absence de tout obstacle qui s’élèverait contre leur gloutonnerie. Néanmoins, et à titre d’information, je rappelle aux défenseurs des animaux que les homards ne sont pas les seuls que l’on envoie dans l’autre monde par ce procédé si humain : les escargots sont encore plus mal traités, attendu qu’ils ne sont pas ébouillantés en quelques secondes, mais cuits lentement, puisque, au départ, l’eau dans laquelle ils trempent est froide. Ils ont donc tout le temps d’apprécier...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Quant aux escargots, il suffit de voir comment mon canard les avale : tout rond, c'est le gésier qui se charge de les mastiquer. Pas plus agréable que le bain qu'ils subissent. Rien que l'idée de manger un escargot... je laisse ça aux canards.
Répondre
D
Ce qui m'embête un peu, c'est comment assommer un homard ? Il a une carapace même sur la tête. Essayez d'assommer un type portant un casque de moto...
Répondre
Y
Je pense qu’on peut le faire avec un choc électrique. Il me semble qu’on fait de même avec les vaches.<br /> <br /> (Cela dit, j’assommerais volontiers tout individu qui porte un casque de moto)