Langue de bois : 4. Oxymores

Publié le par Yves-André Samère

Autres renforts de la langue de bois, les oxymores ; autrement dit, les expressions composées de deux termes qui se contredisent, souvent quand l’un a un sens étymologique, et l’autre, un sens... commun. L’intérêt des oxymores est de brouiller les cartes, d’empêcher une analyse du propos ou la remise en cause des idées prêchées.

Voici une liste sommaire des oxymores les plus employés :

- développement durable

- développement soutenable

- commerce équitable

- discrimination positive

- égalité des chances

- entreprise citoyenne

- flexi-sécurité

- capitalisme moral

- croissance négative

Bien entendu, il n’est pas interdit d’en glaner d’autres. Le monde politique en produit des tonnes, il suffit de se pencher pour en ramasser.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

A
Bonjour,
Voici le résultat de ma pêche. A vous lire.

- paradis fiscal coopératif
- europe sociale
- peuple de droite
- inégalités raisonnables
- bénéficiaire du rsa
- industrie culturelle
- abus de la liberté d'expression (ou plus généralement abus de droit)
- bénévolat obligatoire (Éric Strautmann)
- règles de la guerre
- finance responsable
Répondre
Y
Tout cela est parfait. C’est même d’une obscure clarté qui tombe des étoiles !