Un gratte-ciel à Rome !

Publié le par Yves-André Samère

Longtemps, j’ai cru qu’il n’existait aucun gratte-ciel à Rome, ce qui faisait de la Ville Éternelle la seule capitale au monde qui ne soit pas abîmée par ces immondes pustules imaginées par des architectes à la mode, dont on sait qu’aucun, jamais, n’élira domicile dans une de ces horreurs.

Hélas, j’étais mal renseigné ! On a construit UN gratte-ciel à Rome, dans le quartier résidentiel de Torrino, au 21 Viale Giorgio Ribotta, en ​​bordure du parc d’affaires EuRoparco. Il mesure 135 mètres de haut, et porte le nom d’Eurosky Torre. Son architecte est une femme, Laura Thermes (non, ce n’est pas une blague, comme si les Thermes de Caracalla ne suffisaient pas), et elle est née en 1943.

À vrai dire, ce monument très moche (je parle de l’immeuble, pas de la dame) est implanté à dix bons kilomètres du centre de la ville, tout à fait au sud. Ce qui permet aux touristes fervents de la Rome antique de ne pas le voir, à moins d’y aller volontairement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

M
Cette manie de dénaturer le beau par des blocs de béton immondes correspond bien à l'homme.
Répondre
Y
Mais faire ça à Rome, voilà qui est pire !