Désaccord grammatical

Publié le par Yves-André Samère

On sait bien que, sur France Inter, les bons journalistes sont cantonnés à la Matinale, et que le reste de la journée est tenu par des médiocres, voire des cancres finis, et je tape assez régulièrement sur Laetitia Gayet, par exemple, qui incarne les deux défauts. Or, ce matin, Thomas Legrand a donné un coup de canif dans la réputation de cette tranche horaire, en prononçant cette phrase : « La majorité des Français est inquiet ». Analysons.

- Si le sujet du verbe être est « la majorité », qui est un nom au féminin singulier, on doit dire « La majorité des Français est inquiète ».

- Si le sujet de verbe être est « les Français », qui est un nom au masculin pluriel, on dit dire « La majorité des Français sont inquiets ».

C’était donc un double attentat contre la langue française ! Imparable.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

romeluchon 26/04/2018 08:58

Ah, l'accord du collectif suivi de son complément !

Yves-André Samère 26/04/2018 12:58

Sachant que la langue française est ce que nous avons de mieux dans ce pays, je ne connais rien de plus respectable, pas même Macron (qui l’est de moins en moins, depuis qu’il prétend considérer comme son ami le Taré de Manhattan ; les quelques amis que j’ai, et que je peux compter sur les doigts de la main gauche du baron Empain, valent mieux que ce cinglé.