Jean Teulé, horrible gratteur de papier

Publié le par Yves-André Samère

Il appert que demain, la navrante émission La bande originale (un peu moins navrante tant que Nagui, qui s’absente à la moindre occasion, est absent) va recevoir Jean Teulé. À cette annonce, explosion de joie chez les animateurs, qui estiment que son dernier roman Entrez dans la danse est « formidable », disent-ils. Je rappelle que le premier sens de cet adjectif est « capable d’inspirer la plus grande crainte », et que le Littré donne, entre autres, cet exemple tiré de Phèdre, tragédie de Racine : « Aux portes de Trézène / Est un temple sacré, formidable aux parjures » – acte V, scène 1.

Par le plus grand des hasards, je suis en train de terminer le bouquin de Teulé, et je le trouve d’une vulgarité pénible. Il me tarde de passer à autre chose, par exemple aux mémoires de François Hollande, que je viens de recevoir, et qui m’apprendra probablement des détails que j’ignore, ce que le mari de Miou-Miou semble incapable de faire. Ainsi, dès le premier chapitre, il montre une femme qui, faute de pouvoir le nourrir, se débarrasse de son bébé en le jetant dans le Rhin, et il parle de « celle qui a foutu son fils à la baille », façon courante de s’exprimer en 1518.

Les anachronismes dans le langage, pour les faire admettre, il faut un peu plus que du talent.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Matheo 24/04/2018 07:33

Évidemment, si on se réfère à la citation, ça m'a l'air tout de suite plus rude. Idem pour les copulations en série de Louis XIV et ce sur dix pages !

Yves-André Samère 24/04/2018 11:15

Il y a eu un film, qui est passé à la télévision, et que j’ai vu. C’était une animation, réalisée par Patrice Leconte. Pas fameux.

DOMINIQUE 24/04/2018 09:59

Mathéo, le "magasin des suicides" serait un de ses meilleurs livres, d'après les critiques de l'époque.

Matheo 23/04/2018 21:39

Cela dépend. Qu'appelez-vous vulgarité dans le cas de Teulé ? Si c'est une question de vocabulaire, je n'ai pas trouvé le " Magasin des Suicides " particulièrement traumatisant...

Yves-André Samère 23/04/2018 22:51

En premier lieu, on ne peut pas me traumatiser. En second lieu, tu n’as pas lu le livre dont je parlais, et dont j’ai pourtant donné une citation. Mais je ne vais pas te conseiller de le lire.

Mathéo 23/04/2018 19:59

J'ai fini récemment '' Le Magasin des Suicides '' de Teulé, véritable ouvrage d'humour noir. Je l'ai trouvé très drôle en dépit de difficultés dans la construction des phrases. Sinon, pas la moindre vulgarité.

Yves-André Samère 23/04/2018 21:30

Tu n’as peut-être pas la même notion de la vulgarité.

DOMINIQUE 23/04/2018 18:06

Je déteste Teulé. Il a écrit un livre sur le mari de la Montespan qui était parfaitement ridicule (le livre, pas le mari) de bêtise racoleuse. Je me souviens de Louis XIV qui baisait à c...es rabattues pendant 10 pages toutes sortes de femmes dans le château de Versailles. On se demandait surtout quand est-ce qu'on allait passer à quelque chose de plus intéressant. Son fonds de commerce est à base d'histoires sordides, de monstruosités humaines, de sang et de diverses glaires. Vulgaire, pour le moins.

DOMINIQUE 23/04/2018 19:16

Son succès ? Prendre un épisode de l'Histoire bien pourri, et en faire un livre, en insistant lourdement sur les détails sordides. Autrement dit, comme "Détective" et autres journaux relatant des faits divers sanglants et si possible atroces. Il y a un public pour cela.

Yves-André Samère 23/04/2018 18:12

C’était le premier livre de lui que je lisais, et je suis certain que ce sera le dernier. Je ne comprends pas bien son succès.