« Normandie nue »

Publié le par Yves-André Samère

La semaine dernière, j’ai regardé par curiosité cette émission sur France 2, Stupéfiant, que présente Léa Salamé – laquelle n’est pour rien dans sa réalisation, elle n’est que la potiche qui passe les plats. Le thème de cette chose était... le nu au cinéma, et on l’illustrait par plusieurs séquences, dont un reportage hypocrite sur un film récent, Normandie nue, sorti le 10 janvier, qui feignait de prendre la défense des agriculteurs normands, lesquels avaient trouvé le moyen idéal de se faire de la publicité : se faire filmer tout nus dans leurs diverses activités professionnelles. La seule vedette du film était François Cluzet, acteur honorable la plupart du temps, mais qui avait accepté le rôle parce que les impôts... Enfin, vous savez ce que c’est. Tout le monde n’a pas la pudeur de Lorànt Deutsch.

Je n’aime pas le jeu de mots qualifiant le racolage, mais j’ai trouvé que ce système était faux-cul, et les critiques professionnels n’ont pas raté le film, l’estimant bâclé, sans rythme et brouillon, et que c’était « un navet sursignifiant ». Moi, je vois surtout dans cette entreprise une belle manifestation d’hypocrisie, renforcée par la publicité que lui faisait cette émission de télé, où l’on a beaucoup martelé que les paysans du coin, qui jouent leur propre rôle, étaient ravis et pas du tout gênés de paraître à l’écran dans la même tenue que les animaux de leurs fermes. Imaginez : dans ce village de 375 habitants, la production avait espéré recruter cent cinquante volontaires, et avait reçu... trois mille demandes enthousiastes ! Aucun exhibitionniste dans le lot, bien entendu...

Évidemment, c’est un bobard, mais les volontaires qui se sont exprimés à la télé se sont prêtés à l’imposture avec une insincérité suspecte. Naturellement, aucune scène avec la vedette masculine. Admirateurs de François Cluzet, il vous faudra payer pour reluquer votre acteur favori.

(Je précise que je ne me suis pas dérangé pour voir le film)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :