De dinosaures et de ceux qui s’y intéressent

Publié le par Yves-André Samère

Hier, on pouvait prévoir, compte tenu de l’actualité, qu’on parlerait de dinosaures dans l’émission Quotidien. En effet, trois évènements imposaient ce sujet : d’abord, l’ouverture de l’exposition consacrée à l’installation d’un squelette de dinosaure à la Grande Galerie du Jardin de Plantes, à Paris. Outre cela, on avait appris qu’un squelette de dinosaure avait été acquis aux enchères par un riche collectionneur dont le nom n’a pas été révélé, et qui a fait part de son intention d’en faire don à la communauté scientifique. Enfin, sortait sur les écrans de cinéma le cinquième épisode de la saga née avec Jurassic Park, intitulé cette fois Jurassic world: fallen kingdom. C’est vraiment miraculeux, toutes ces coïncidences...

Sachant qu’il serait question de dinosaures, j’avais parié avec moi-même (je gagne toujours, avec ce genre de pari) qu’on verrait à la télévision le plus intéressant des spécialistes de ces grosses bêtes, qui avait déjà été invité il y a quelques mois, mais pour un tout autre sujet : Aurélien Enthoven, un remarquable YouTubeur, et que je suis depuis des années sur sa chaîne de vidéos Motorsport - Gigantoraptor (il en a produit des dizaines, voire plusieurs centaines). J’ai déjà parlé de lui, reportez-vous à mes autres notules, la boîte de recherches n’est pas faite pour les caniches. Aurélien, qui aura dix-sept ans le 20 juin, est un paléontologue passionné, et, en qualité de disciple de Charles Darwin, il ferraille ardemment contre les créationnistes. Voir cette vidéo, qui date de plus de trois ans. Une autre date du 15 mai 2013, elle a plus de cinq ans d’âge, il avait donc moins de treize ans !

Petite précision, parce que Barthès est mal renseigné : le pseudonyme d’Aurélien n’est PAS « M - Gigantoraptor », car le M est tout ce qui reste du titre d’origine de cette chaîne de vidéos, « Motorsport - Gigantoraptor ». En effet, elle a eu deux créateurs, deux copains, Aurélien et Julien Kress.  Julien, qui s’occupe toujours de la partie technique, se passionnait pour les belles voitures, plus précisément les BMW, et il mettait en ligne des photos de ces voitures, sans un mot de commentaire. Mais, après sept numéros qui n’ont pas rencontré la faveur du public, il a renoncé, seul le nom est resté... un peu raccourci.

Autre précision, Aurélien s’intéresse à tout, est toujours très poli (ce qui l’a distingué de cet imbécile ce Vincent Dedienne, humoriste en poil de lapin, qui, hier, l’a grossièrement apostrophé avec un « Tu veux pas aller draguer des filles à McDo [sic] ? », ce qui n’a fait rire personne), il s’exprime dans un français parfait, bien mieux que Barthès, et il avoue que son avenir est probablement dans la paléontologie. Par ailleurs, il a déjà donné une conférence dans un congrès de YouTubeurs l’année dernière, et il est unanimement apprécié des amateurs de sciences, et de ses collègues, qui participent quelquefois à son travail.

Un détail annexe, une gaffe bénigne de Barthès, qui a conclu l’émission en lui souhaitant bonne chance pour le bac, ce qui est prématuré puisque cet examen n’aura lieu que dans un an.

Et puis, la première partie de l’émission recevait un journaliste qui a publié un livre sur les vedettes de YouTube. Mais lui ne s’est intéressé qu’à ceux qui truffent leurs productions de publicité et gagnent des millions en racolant un public arriéré. Mille regrets, aucun intérêt.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Ce jeune homme est l'enfant que tout le monde aurait aimé avoir, et il a une qualité fondamentale : la modestie, ce qui de nos jours est très étrange et touchant.
Répondre
Y
Un futur savant, c’est certain. Je l’apprécie beaucoup, et depuis longtemps. Étrangement, sur la fiche Wikipédia de son père, sa date de naissance était fausse. Je l’ai corrigée quand il m’a communiqué la date exacte : c’est le 20 juin.