Claude Lanzmann

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui, Claude Lanzmann est mort, à Paris. Il aurait eu bientôt 93 ans.

Lanzmann est surtout connu pour son chef-d’œuvre, Shoah, un documentaire de... neuf heures et 26 minutes (et non pas dix heures, comme on écrit un peu partout), terminé en 1985, et que la télévision française a diffusé plusieurs fois. On peut penser qu’Arte le rediffusera, car c’est un film indispensable.

Précision pour ceux qui ne l’ont pas vu (je l’ai vu deux fois), toutes les scènes sont des interviews avec des personnes ayant vécu cette époque, y compris celle, réalisée clandestinement, avec l’un des bourreaux nazis que Lanzmann avait retrouvé et rencontré dans le pays où il résidait. Il ne reste rien des camps de la mort, et aucune image d’archive n’a été utilisée, par décence. Ne vous attendez donc pas à voir des images atroces : il n’y a que des témoignages.

Bien entendu, les sceptiques, ceux qui prétendent que l’extermination des Juifs n’a jamais existé, détestent ce film, parce qu’il apporte la preuve qu’ils mentent. Je sais bien que, de nos jours, tout le monde ment sans vergogne, tout particulièrement chez nos dirigeants. Raison de plus pour prendre connaissance de la vérité.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

B
Souvenir, souvenir... Je vous ai découvert il y a deux ans quand vous vous amusiez de Bernadette Chamonaz sollicitant de Claude Lanzmann un éloge funèbre d’Élie Wiesel !... Malgré toutes ses qualités, son talent, et l'immense utilité de son œuvre, on peut être un peu contrarié du copyright qu'avait déposé Claude Lanzmann sur l'Holocauste ...
Répondre
Y
Légende. Cette histoire vient d’un passage tiré d’un article intitulé « Morceau de Shoah » (ouarf !), publié par Gilles Martin-Chauffier dans... « Paris-Match » (grand ouvrage historique, on le sait !) le 24 août 2009. Citation exacte : « Claude Lanzmann. On n’est jamais assez prudent avec ce fameux metteur en scène quand on aborde les terres de l’Holocauste dont il semble avoir déposé le copyright ».

Donc, comprendre que Lanzmann SEMBLE, pour l’auteur de cet article, avoir déposé le copyright. Très sérieux, tout ça...
Y
Il a simplement protesté quand des gens parlaient de la Shoah sans rien y connaître. C’est d’ailleurs ce que je fais ici tous les jours (ou presque). La règle est simple : si tu ne sais pas, renseigne-toi, ou tais-toi ! Pour mémoire, Lanzmann a dit beaucoup de bien du film « Le fils de Saul ». Qui le méritait.
B
Je ne lis jamais Paris Match ; j'aurais dû mettre le mot copyright entre guillemets, il s'agissait uniquement de ma propre opinion : si talentueux et indispensable qu'il fût Claude Lanzmann prétendait à l'exclusivité quand la primauté (largement justifiée) aurait suffi !
D
Je me demande comment on peut être négationniste. Il faut vraiment être sourd, aveugle et crétin. A part Lanzmann, j'avais beaucoup aimé de Rossif et Philippe Meyer "de Nuremberg à Nuremberg". Intelligent, pédagogue, captivant.
Répondre
Y
Merci. Je vais tâcher de me le procurer.
J
Bonjour
Les éditions montparnasse le proposent pour 20€
merci pour tous vos billets
Y
Oui, moi aussi j’ai vu ce film. Très frappant. Je me demande si on le trouve quelque part.