Lit douillet

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui 14 juillet, c’est le moment idéal pour réécouter Brassens. Je vous conseille cet enregistrement de La mauvaise réputation, surtout le deuxième couplet, qui parle du 14 juillet.

Moi, en tout cas, je suis son conseil, et « je reste dans mon lit douillet », plutôt que d’aller sur les Champs-Élysées « voir et complimenter l’armée française ». Non, je n’ai rien contre l’armée, c’est plutôt la foule qui me défrise. Et, à titre exceptionnel, je ferai de même demain dimanche, attendu que le football et le comportement hystérique des intoxiqués du foot m’est encore plus étranger.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Vous avez raté du coup la belle bourde qu'a faite la Patrouille de France : ils se sont embrouillés dans les couleurs du drapeau français tracé dans le ciel. On ne peut pas faire plus voyant comme erreur !<br /> J'ai vu les photos ce matin, et j'avoue que ça a un petit côté poétique qui me plaît. Enfin pas pour le poète en question qui doit actuellement croupir au fond d'un placard.
Répondre
Y
En effet, il n’y était pour rien. Simple erreur technique.
D
Magnifique ! Merci pour le chef d'oeuvre. J'imagine l'état du pilote quand il s'en est rendu compte, alors que sans doute il n'y est pour rien !
Y
De toute la journée d’hier, je n’ai pas écouté la radio ni regardé la télévsion. Mais (merci pour le tuyau), j’ai trouvé le chef d’œuvre sur YouTube, ici : https://www.youtube.com/watch?v=tquOun9H2q8