« Toutes mes félicitations, monsieur le président »

Publié le par Yves-André Samère

Un détail des mœurs chez les politiques de métier m’a toujours intrigué : c’est cette habitude, lorsqu’un candidat à la présidence de la République française vient d’être élu, de voir le perdant féliciter le vainqueur. J’ai toujours pensé que c’était une belle hypocrisie, sans que cela me surprenne par ailleurs, car je sais combien ces gens-là sont faux cul, et que jamais ils ne disent ce qu’ils pensent vraiment.

Marine Le Pen félicitant Emmanuel Macron en 2017 ? Nicolas Sarkozy félicitant François Hollande en 2012 ? Ségolène Royal félicitant Nicolas Sarkozy en 2007 ? Jean-Marie Le Pen félicitant Jacques Chirac en 2002 ? Lionel Jospin félicitant Jacques Chirac en 1995 ? Jacques Chirac félicitant François Mitterrand en 1988 ? Valéry Giscard d’Estaing félicitant François Mitterrand en 1981 ? François Mitterrand félicitant Valéry Giscard d’Estaing en 1974 ? Alain Poher félicitant Georges Pompidou en 1969 ?

Naturellement, je ne cite pas De Gaulle dans cette liste : lui n’a jamais félicité qui que ce fût ! Il s’estimait trop au-dessus de la piétaille.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

T
Je pense que la dernière date est à corriger.
Répondre
Y
En effet, c’était 1969. Merci, j’ai corrigé. Je suis un spécialiste des voyages dans le temps, et vais proposer de jouer dans un remake de « Retour vers le futur » !