Monsieur Hulot part en vacances

Publié le par Yves-André Samère

Il n’est pas bête, ce M. Hulot ! Pour annoncer urbi et orbi sa démission du gouvernement, il n’a commis aucune erreur.

Et d’une, à l’entendre, il n’a prévenu personne : ni le président de la République, ni le Premier ministre, ni même sa propre famille. De la surprise, il y en aura eu pour tout le monde.

Et de deux, il a choisi pour le faire savoir la station de radio le plus écoutée de France à cette heure-là, France Inter, dont les journalistes, eux non plus, n’ont pas été prévenus. 

Et de trois, il n’a pas commis l’erreur, fatale quand on veut surprendre, de révéler sa décision un mercredi, comme beaucoup l’avaient fait avant lui. Sachant que « Le Canard enchaîné » est rédigé le mardi pour être imprimé à partir de midi, il a choisi le meilleur moment. Demain, aucune manchette ne manquera dans tous les journaux de France et de Navarre.

Et puis, il a trouvé le ton qu’il fallait, sur le mode loyal, avec hommage au président et au gouvernement tout entier, qu’il veut voir comme « des amis », prétend-il. Alors que, devant leur poste de radio, Macron et l’illustre inconnu qu’il a pris comme Premier ministre devaient en réalité piétiner de rage, voire se rouler par terre.

Eh oui, je ne crois pas beaucoup à la sincérité d’un ministre qui s’en va en battant sa coulpe, sur le mode J’ai-échoué-je-suis-le-seul-responsable. Hulot nous fera toujours rire. Surtout quand il joue les tragédiens. On sent qu’avant de faire de la politique, il a fait de la télévision !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

jean-louis 31/08/2018 19:18

A suivre. L'aspect écologie est juste un peu voyant.
Mais Macron est un feu de paille, une flambée de libéralisme décomplexé. Bluff + différenciation. ont séduit beaucoup de gogos. Ce qu'il ne sait pas, c'est que la grande majorité des électeurs ont voté pour lui sur sa supposée compétence économique. Parce que pour le reste, il est imbuvable.(à part pour les midinettes s'il en reste) S'il ne réussit pas dans ce secteur, il ne lui restera quasiment rien. République en marche deviendra République en déroute.

Yves-André Samère 31/08/2018 19:40

En tout cas, le choix de voter pour Macron, en ce qui me concerne, n’avait rien à voir avec ses compétences supposées en économie. Ma seule raison de voter pour lui, et je l’ai dit nettement avant et après, a été de barrer la route à Marine Le Pen. Je ne sais pas trop qui sera candidat en 2022, mais le phénomène risque de se reproduire tel quel. Hélas !

cacciarella 29/08/2018 16:13

J'aimerais bien savoir se qu'en pense Daniel Cohn-Bendit , " l'écolo"qui , à la dernière présidentielle était à font pour Macron ; nonobstant Bayrou . Tout çà caca-boudin !

Yves-André Samère 29/08/2018 16:37

J’imagine que tous les partisans de l’écologie ont été déçus par Macron, qui n’a aucune idée dans ce domaine et s’en fiche royalement. C’est probablement le pire président de la Cinquième République. Et Danny doit penser ainsi, je crois.

cacciarella 29/08/2018 13:24

Rectification : "Qu'il ait repris etc" .. C'est plus mieux , non ?

Yves-André Samère 29/08/2018 14:06

Non-non, c’était correct.

cacciarella 29/08/2018 13:19

A midi de ce jour , il paraitrait que Hollande a repris deux fois des moules !

jean-louis 28/08/2018 12:53

Un qui doit se marrer en ce moment, c'est Hollande !
Bon - et tant pis pour les écologistes que je vais heurter - bon débarras ! Cela va nous faire des vacances; Plus de punitions, plus de culpabilisation, plus de catastrophisme, plus de lamentations. ouf ! ,

Yves-André Samère 28/08/2018 15:17

Comme Hollande, je me marre aussi. Ce coup-là, on le voyait venir à des kilomètres !

DOMINIQUE 28/08/2018 10:36

Son image a fait sa fortune, il ne veut surtout pas la ternir !

Yves-André Samère 28/08/2018 10:38

On le comprend, sachant tout ce qu’il a pu accumuler.