Courage, fuyons !

Publié le par Yves-André Samère

Et allez donc ! Encore un ministre qui prend ses cliques et ses claques et quitte le marigot gouvernemental. Cette fois, c’est Laura Flessel, ministre des sports dont personne n’a jamais entendu parler, et qui tire sa révérence « pour des raisons personnelles » – façon de dire qu’on ne veut rien dire, et notamment, qu’on a des ennuis avec l’administration des impôts (mais vous verrez les détails dans « Le Canard » de demain).

Quel magnifique pater familias, ce Macron, quel rassembleur ! Mettez-le dans un monastère relevant de la Trappe, où règne le silence, et en une demi-heure, tout le monde se congnera mutuellement dessus, comme à la fin d’un album d’Astérix. Comme on disait dans le film Alexandre le bienheureux : Hulot, « tu fais tache d’huile » !

Il faut dire que Macron est mal barré : ce mardi 4 septembre, 31 % des Français sont satisfaits de son action, alors qu’en septembre 2013, ils étaient 32 % à soutenir la politique de François Hollande. On l’imagine, trépignant au point de frapper le sol de ses petits souliers (des Louboutin ?)...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

T
Une révérence qui fera référence!
Répondre
Y
C’est corrigé. Merci.
T
Bonjour, mon commentaire visait à réparer la coquille du premier paragraphe.
M
" Alexandre le bienheureux "... J'adore ce film ! Il me ferait presque aimer la vie.
Répondre
Y
« Presque »... Mais c’est de la démission ! Que fais-tu de ton pessimisme ?
J
Normal, ce n'est pas juste avant l'automne que l'on change les mannequins dans les devantures pour présenter la nouvelle mode ?
Répondre
Y
Je l’ignore, je ne m’intéresse pas aux modes. Nouvelles ou dépassées.