Pourquoi la France est sale

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui, des armées de bénévoles vont s’atteler à une tâche gigantesque : nettoyer la France et le monde, pour les débarrasser de tout ce que jettent sur la voie publique les gougnafiers qui prennent pour une poubelle à leur disposition tous les lieux que les pouvoirs publics ont bêtement laissés à leur disposition.

Et c’est à ça que je veux en venir : il existe, de par le monde, des pays où jeter des déchets sur la voie publique est passible de sanctions sévères, et jusqu’à la prison. Mais chez nous, on ne fait rien de tel, et tous nos gouvernements successifs préfèrent « inciter » plutôt que sanctionner. C’est d’ailleurs ainsi qu’ils laissent empoisonner très sciemment nos aliments... et les océans, comptant sur les poissons pour avaler les saloperies que les commerces nous fourguent sans jamais être traînés devant un tribunal. Oh, on connaît l’argument : taper sur les salopards qui nous vendent des poisons, ce serait provoquer du chômage, et ça, c’est tabou. D’ailleurs, le même argument sert, depuis l’avènement de l’ère industrielle, à fermer les yeux devant les agissements de ces criminels, et à fermer les bouches de ceux qui ne s’en accommodent pas. Mais c’est tout de même curieux que la France éternelle soit à la traîne de pays comme Singapour – qui n’aura sans doute pas besoin de ce grand nettoyage –, où le fait de jeter un chewing-gum sur la chaussée suffit à vous envoyer en taule. Alors qu’à Paris, nos policiers sont très entraînés à ne pas voir les délits. Moyennant quoi, cette capitale a la réputation universelle – et tellement flatteuse – d’être sale.

Allons, soyons fiers de ce beau trophée !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Un autre plantage, qui ne concerne que la province, je suppose. Les déchetteries sont très bien implantées, avec bennes "cartons" "végétaux" "ferraille" etc... C'est un réel service rendu mais... aux particuliers. Les professionnels, maçons notamment, doivent s'acquitter d'une taxe au poids dans des déchetteries spéciales. Vous imaginez le résultat : on croise au bord des chemins vicinaux ou dans les collines des tas de gravats. Car pour un professionnel de toute petite entreprise, c'est exorbitant, ou du moins ça grève sérieusement leur marge. Du coup, les communes sont obligées... d'envoyer des équipes nettoyer ces gravats ! Cherchez l'erreur.
Répondre
Y
Il n’y a donc pas qu’au gouvernement qu’on génère des déchets. Ça rassure.
D
On a beau seriner tous les étés qu'il ne faut pas jeter ses mégots par la fenêtre de sa voiture dans le midi de la France... chaque année des hectares d'incendies sont déclenchés par ces abrutis, incapables de réaliser qu'avec 31°, le mistral et un soleil cuisant, leur geste n'a aucune conséquence. Ne parlons même pas de l'élémentaire propreté...
Répondre
Y
C’est le résultat de la politique choisie par un gouvernement qui refuse de punir les délinquants, et préfère “inciter”. C’est ainsi qu’on tolère la publicité pour tout ce qui est sucré, à l’intérieur des programmes pour enfants.
J
Je crois qu'on fonctionne par journées maintenant. Il y a la journée de la femme, la journée sans tabac, la journée du nettoyage, les journées du patrimoine, la journée des voisins, la journée sans voitures etc Cela fait plaisir à ceux qui en ont eu l'idée et c'est sensé être éducatif.
Et en effet, la France est propre, les femmes ne sont plus battues (et les hommes non plus) on renforce l'enseignement de l'histoire de France, les fumeurs respectent les non-fumeurs.
Répondre