Trop de « chiffres » ?

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin sur France Inter, on avons pu entendre Léa Salamé interroger le ministre Gérard Darmanin sur la politique envisagée par le gouvernement au sujet des impôts. Et elle lui conseille de ne pas donner trop de chiffres, parce que, dit-elle, les chiffres, ça provoque chez l’auditeur des maux de tête.

C’est bien vrai, ça ! Restons dans le flou, le vague, l’imprécis. Évitons de flanquer des maux de tête à ces abrutis d’auditeurs, on sait combien les Français sont obtus, que la France est peuplée d’arriérés mentaux, et que leur dire la vérité pourrait inciter ces ingrats et ces ignares à mal voter lors de la prochaine élection présidentielle, si jamais leur prenait le désir de renvoyer à ses chères études le fabuleux président que nous avons élu pour notre bonheur.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :