Moins cynique que Macron

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin, sur France Inter, le chroniqueur politique Thomas Legrand a proprement flingué Macron pour avoir dit que c’était « pure démagogie que de dire qu’il faut arrêter de vendre des armes à Riyad ». Cette phrase ignoble va contre le principe du Traité sur le Commerce des Armes, dont la France est l’un des organisateurs, et qui prohibe la vente d’armes à des pays qui commettent des crimes de guerre ou des actes contre le droit humain. Ainsi, Macron contredit sa propre doctrine qui feignait de mettre en avant le droit moral.

Et puis, cet argument macronien : si ce n’est pas la France qui vend des armes, les autres pays le feront. Sous-entendu, les autres nous souffleront le marché – pas l’Allemagne, tout de même qui s’est retirée de ce commerce – , et nous y perdrons de l’argent. Cela rappelle cette histoire qu’on racontait il y a quelques années : si je ne me joins pas aux voyous qui se sont mis à huit pour violer une fille, le cousin Jules le fera, et la fille sera violée de toutes façons ; donc, autant que j’en profite.

Écoutez cette chronique, qui fustige le cynisme du président français, et qui vaut la peine d’être entendue.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cacciarella 29/10/2018 16:07

et maintenant the last but not the least , il envoie ses félicitations à l'autre facho du Brésil ; mais où va-t'on ?

Yves-André Samère 29/10/2018 16:29

Oui, j’ai remarqué. Nous avons un président vraiment supérieur à tous les autres.

cacciarella 29/10/2018 15:08

Thomas Legrand , c'est rare un nom aussi bien porté .

Yves-André Samère 04/11/2018 10:46

Tout le monde ne peut pas se prénommer Alexandre !