Le point sur Jésus

Publié le par Yves-André Samère

À noter, sur le site slate.fr, un article qui fait le point (partiel) sur les diverses études entreprises à diverses époques sur Jésus. Certaines des spéculations qu’on y trouve, je les ai déjà exposées dans la multitude de notules que j’ai rédigées à propos de ce personnage, dont je rappelle que rien ne prouve son existence réelle.

Tout cela est si contradictoire et varié que c’est une véritable bouteille à l’encre, et jamais, sans doute, nous ne serons fixés. Mais, à mon avis, cela n’a pas plus d’importance que la discussion sur le sexe des anges ou la véritable identité des auteurs de Macbeth ou Roméo et Juliette. La plus sérieuse de toutes ces hypothèses tend vers cette version : tout ce qui tente de valider son statut de « fils de Dieu » serait l’œuvre de Paul de Tarse, dit « saint Paul », qui est donc le principal inventeur de tout ce qui a servi à déifier Jésus.

Bien entendu, de la version officielle répandue par l’Église catholique, rien de sérieux ne subsiste, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Mais ça, ce n’est ni nouveau ni original !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
l'histoire de "fils de dieu" ne m'étonnait pas plus que ça, au catéchisme. Car on nous enseignait par ailleurs toutes ces histoires de la mythologie où des dieux, demi ou pas du tout peuplaient les récits. Donc, un de plus ou de moins ne changeait pas grand chose à mes yeux. Un peu plus tard, je me demandais surtout quel était le rôle exact de l'ange Gabriel. Les adolescents ont de ces questions...
Répondre