Un volcan mobile

Publié le par Yves-André Samère

Nouvelle pas très réjouissante aujourd’hui : un raz de marée a partiellement détruit certains villages dans le sud de Sumatra et à l’ouest de Java, en Indonésie, et il y aurait 373 morts, 1459 blessés et 128 disparus. Ce n’est qu’un début, puisque, comme toujours, on va trouver de nouvelles victimes ensevelies sous les décombres.

Mais parlons d’autre chose. Cette expression, « à l’ouest de Java », m’a rappelé le titre d’un film datant de 1968, dû à un certain Bernard L. Kowalski, surtout réalisateur de nombreux téléfilms, et dont je n’ai rien vu. Ce film s’intitulait Krakatoa: east of Java (en français, Krakatoa, à l’est de Java). Or ce Krakatoa est un volcan toujours en activité, il a même donné naissance à quatre îles, visibles sur ce plan. Mais, ce qui est curieux, c’est qu’il ne se trouve pas du tout à l’est de Java, mais... franchement à l’ouest ! Ce qui est vérifiable sur le plan donné par Google Maps.

En conclusion, on ne voit que deux explications : ou bien les séismes successifs ont déplacé le volcan de quelques centaines de kilomètres, ou bien les gens de cinéma sont bien dignes de leur réputation, de ne pas savoir de quoi ils parlent ! En somme, c’est ceux qui sont à l’ouest.

Devinez de quel côté je penche...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :