L’enfant maudit des Kennedy

Publié le par Yves-André Samère

Boutefliqa n’est pas le seul personnage en vue que son entourage écarte du public pour cause de gâtisme extrême. Bien avant lui, il y avait eu Rosemary Kennedy, ce qu’a révélé un documentaire de Patrick Jeudy que France 5 a diffusé hier, à un horaire tardif, sous le titre Qu’est-il arrivé à Rosemary Kennedy ?, d’après un livre de l’historienne Kate Clifford Larson, intitulé Rosemary, l’enfant que l’on cachait. Mais l’histoire avait été racontée en Angleterre, par le « Daily Mail », via un article de Caroline Howe, en septembre 2015. Il en ressortait que cette troisième enfant et première fille du couple Joseph et Rose Kennedy, née en pleine période de grippe espagnole en 1918, a peut-être été victime de l’épidémie frappant alors les femmes enceintes comme sa mère, et que son esprit ne s’est jamais développé normalement : jamais elle n’a pu s’adapter aux rythmes scolaires, et elle était renvoyée de partout. Son jeune frère Edward la surnommait « Tête vide »  ! À vingt ans, son esprit est celui d’une enfant de dix ans.

Si bien que, lorsqu’elle atteignit l’âge de 21 ans, en novembre 1941, son père décida de la faire lobotomiser ! Or l’intervention échoua, son état mental s’aggrava, et la famille la fit admettre, moyennant cinquante mille dollars par an, dans une institution, Craig House, à Beacon, proche de New York, où elle fut abusée sexuellement en 1949. Si bien que son père la fit transférer ailleurs, à Saint Coletta, un asile pour retardés mentaux, à Jefferson, dans le Wisconsin. Pendant vingt ans, le reste de la famille Kennedy ne sut jamais où elle se trouvait, ni ne chercha à savoir.

C’est là qu’elle est morte, le 7 janvier 2005, à l’âge de 86 ans.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

J
Le plus triste, vous savez, c'est que Rosemary n'aurait jamais pensé qu'elle n'était pas intelligente si son entourage ne lui avait pas envoyé des signes en ce sens.
Répondre
Y
Évidemment, toute cette famille était assez rétrograde, surtout le père (un admirateur d’Hitler, soit dit en passant, et très lié à la mafia). Ces gens ne pensaient qu’à eux-mêmes. Voir l’indifférence des frères et sœurs, qui ne se sont jamais préoccupés de leur sœur après sa mise à l’écart.
J
"À vingt ans, son esprit est celui d’une enfant de dix ans." A tout prendre je préfère cela à des gens qui à 20 ans ont une mentalité de 70 ans.
Mais bon, les Grecs de l'antiquité n'auraient pas méprisé cette personne et en auraient fait une pythie et tout le monde aurait été content. Il y a plus de places dans la maison du paganisme que dans celle du monothéisme.
Répondre
Y
La phrase que j’ai citée implique que cette malheureuse avait un Q.I. de 50. C’est rarissime. Il va falloir que je parle un peu de cette histoire de Q.I.