« On va en parler »

Publié le par Yves-André Samère

Ceux qui lisent mes petits écrits savent que je parle beaucoup des médias, de ceux qui y ont la parole sans frein, et qui usent de procédés pas toujours très honnêtes afin de clouer le bec à ceux de leurs invités qui ne sont pas d’accord avec eux. C’est très vrai sur France Inter, d’Ali Baddou à Léa Salamé.

Ces deux-là ont une sorte de tic verbal, le même pour les deux – mais je ne prétends pas qu’ils sont les seuls. Ce tic très simple consiste, quand leur interlocuteur soulève un point gênant, et duquel ils n’ont pas envie d’entendre débattre, de placer leur habituel « On va en parler ».

Bien entendu, ils n’en parlent jamais, car ils comptent bien que cet épisode va tomber dans l’oubli, puisque les émissions sont strictement limitées dans le temps. De sorte que s’ils parviennent à faire taire leurs invités avant la fin de l’émission, c’est gagné !

Si ce truc vous plaît, entraînez-vous en famille, il fera merveille.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

jean-louis 24/02/2019 19:53

Léa Salmonelle excelle dans l'art de relever tout ce qui pourrait choquer, heurter le sens commun, défriser le bourgeois, froisser la moraline (terme nietzschéeen) en ouvrant des grands yeux de vierge effarouchée.

Yves-André Samère 25/02/2019 08:43

Si seulement on la remplaçait par Patricia Martin ! Elle, au moins, est intelligente, cultivée, aimable, et elle possède une voix agréable. Et puis, elle a travaillé avec Claude Villers, pour le Tribunal des flagrants délires. Mais la direction la cantonne à des emplois secondaires.

jean-louis 24/02/2019 18:10

Très classique, utilisé depuis longtemps. Voici d'autres moyens de couper quelqu'un dans son élan :
- son propos est en rapport avec ce qu'a fait ou dit un autre invité à qui le journaliste donne aussitôt la parole.
- questionner, interroger à propos de quelque chose pour forcer le locuteur à quitter le sujet traité
- pointer quelque chose qui pourrait donner lieu à des protestations, qui pourrait scandaliser
- placer une séquence, des images en rapport avec ce qui est dit

Yves-André Samère 24/02/2019 19:16

En somme, noyer le poisson dans la sauce !