Souhaitons une bonne « Santé » à Benalla

Publié le par Yves-André Samère

Excellente nouvelle ce matin au réveil : il s’est trouvé un magistrat qui ne se comporte pas en dégonflé (comme QUI vous savez), et qui a osé envoyer Benalla en prison – à la Santé si vous désirez lui envoyer des oranges.

Malheureusement, et comme d’habitude, la nouvelle nous arrive un mercredi matin, si bien que « Le Canard enchaîné », imprimé le mardi après-midi, n’a pas pu en parler dans son numéro sorti aujourd’hui. Alors, je parle d’autre chose, et, parce que TOUT me rappelle un film, voici l’idée bizarre qui m’est venue ce matin.

En effet, j’ai fait le rapprochement entre ce magistrat courageux et le juge d’instruction que jouait Jean-Louis Trintignant dans le film Z, de Costa-Gavras. On y voyait ledit juge envoyer en prison tous les militaires qui avaient organisé l’assassinat du député de gauche que jouait Yves Montand. Or ce juge d’instruction, qui a réellement existé, est devenu par la suite le président de la République de Grèce.

Je me permets donc d’espérer qu’on reverra chez nous la même succession d’évènements, et que Macron, qui a été complice de toutes les saloperies commises par son ex-garde du corps, l’a protégé au mépris total de la loi, et a déshonoré la fonction présidentielle, laissera un beau jour son fauteuil élyséen au juge qui a envoyé Benalla en taule. Priez avec moi, mes frères.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Liaudon de ma personne 21/02/2019 09:52

Voilà, au jour d'aujourd'hui, en même temps c'est compliqué de lâcher prise, alors j'ajoute :
Si ça tourne vinaigre, peut-être que Benalla pourra se réfugier en Arabie Saoudite comme Ben Ali.

Yves-André Samère 21/02/2019 11:30

Sans moi ! Je préfèrerais probablement émigrer à Sainte-Foy-la-Grande.

jean-louis 21/02/2019 08:54

Mais quartier VIP pour son excellence, sa seigneurie, sa sérénité Alexandre Benalla pour avoir eu l'immense privilège d'être dans la sublime lumière du divin Macron pendant un certain temps.
Avis aux futurs gangsters, voilà le parcours initial qu'ils doivent suivre avant de commettre leurs larcins afin d'être traités comme se doit quand ils seront pris.