Mot du jour : « arlequin »

Publié le par Yves-André Samère

Vous savez sans doute ce qu’est un arlequin. Ou, du moins, vous croyez le savoir. Eh bien, pas tout à fait ! Même Wikipédia, qui publie des centaines d’images, dont une vidéo captée à la Comédie italienne de Paris, « sèche » sur ce mot, et ne connaît guère que le personnage de la commedia dell’arte, mais l’ignore dans le sens que je vous signale ici.

Bref, un arlequin est une sorte de bateau, portant un affût camouflé, utilisé pour la chasse au gibier d’eau. Si vous êtes chasseur, peut-être pourrez-vous confirmer ! Seuls le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, basé à Nancy, connaît cette définition, qu’il définit partiellement ainsi : « Endroit où l’on se poste pour guetter le gibier ; en particulier, petite loge de feuillage où se cache le chasseur ». Il y a aussi le Littré et le Larousse du Vingtième siècle, qui chacun lui consacrent un alinéa. Bien entendu, le Robert ne le connaît pas !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :