Chaussettes dépareillées

Publié le par Yves-André Samère

Un écho assez curieux ce matin dans la Matinale de France Inter : des défenseurs de la trisomie 21 ont décidé, pour attirer l’attention sur leur mouvement, de porter des chaussettes dépareillées, c’est-à-dire de couleurs différentes.

Marrant : j’ai porté, une fois, des chaussettes dépareillées. C’étaient des chaussettes de footballeur, l’une étant rouge et l’autre verte. J’avais reçu un appel téléphonique d’une journaliste, qui m’avait interviewé afin de savoir pourquoi et comment j’étais entré dans l’équipe dirigeante du Fan Club français de Friends, et j’avais répondu à toutes ses questions, mes réponses fournissant la matière d’un article qui a bien été publié dans une revue de la FNAC, revue aujourd’hui disparue. Or cette journaliste désirait avoir des photos de ma physionomie ô combien avenante, et, en dépit de mes réticences (je déteste être photographié), j’avais accepté. Mais j’avais décidé de saboter la séance photographique par un détail ridicule : porter des chaussettes dépareillées. Et c’est ainsi que je me suis présenté au photographe du journal, dans le pub du quartier de la gare Montparnasse où nous faisions, chaque dimanche, le visionnage des deux épisodes de la série que diffusait alors la chaîne de télé Canal Jimmy – aujourd’hui disparue elle aussi. Le photographe m’avait donc pris en photo sous les angles les plus divers, mais ma petite plaisanterie n’a eu aucun écho, car le journal n’a retenu, pour la publier, qu’une seule vue de ma personne... où l’on ne voyait pas mes chaussettes !

J’ai un témoin garantissant que ces prodigieux évènements se sont produits, et qui, à l’occasion, lit parfois mes petits écrits publiés ici. Si l’opinion publique désire un témoignage d’authenticité de mes propos, il pourrait éventuellement garantir que je n’invente rien !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

K
Ah .... Canal Jimmy , que de bons souvenirs , affalé sur le canapé avec le fiston, devant Friends ,Seinfeld et Dream on.
Répondre
Y
Eh oui. Malheureusement, la chaîne, qui venait de naître (en novembre 1990) a disparu depuis longtemps, après vingt-cinq ans d’activité. J’ai connu un peu Alain Carrazé, qui pilotait la programmation des séries, dont “Friends”.