Cinéma moribond

Publié le par Yves-André Samère

Je pressens qu’un jour (ou l’autre), je cesserai d’aller au cinéma. Pour deux raisons, dont chaque est suffisante seule, comme disait Cyrano – celui vu par Edmond Rostand, pas le  vrai.

La première raison est que les projections sont de plus en plus souvent assourdissantes, à commencer par les bandes annonces. Que le film dont on veut faire la pub soit un film de guerre, un film de super-héros, une comédie ou une histoire sentimentale, toutes les bandes annonces, désormais, sont sonorisées avec des bruits d’explosions. C’est stupide, mais, apparemment, les publicitaires pensent que ce choix nous ravit. Ben non. Je vois souvent une spectatrice assidue, qui a été comédienne dans La Commune, un film de Peter Watkins que j’ai vu il y a quelques années, aussi publiphobe que votre très humbre serviteur, et qui attend dans le hall que le quart d’heure précédant le film soit écoulé, avant d’entrer dans la salle. Moi, j’y entre certes avant, mais je m’occupe en lisant un livre qui m’intéresse davantage que les niaiseries de l’écran, et ne lève pas le nez pour voir ce qui s’y passe.

La seconde raison est que les films sont de plus en plus mauvais. En priorité, les films venus d’Hollywood sont devenus inférieurs aux séries télévisées : si vous en dénichez un ou deux par an qui vaille la peine d’être vu(s), ce sera un sacré coup de chance. Or je suis assez calé sur la question, parce que j’ai des archives, et je sais très bien que naguère, vous aviez droit à un chef-d’œuvre quasiment une fois ou deux par semaine. L’ennui, c’est que la plupart des grands réalisateurs sont morts entre 1970 et 1980 (Hitchcock est mort le 29 avril 1980, Visconti, en 1976, Duvivier, en 1967, Renoir, en 1979, Welles, en 1985 – mais il ne tournait plus depuis 1978 –, Carné, en 1996 – mais il ne tournait plus depuis 1974 –, Wilder, en 2002 – mais il ne tournait plus depuis 1978, etc.).

Que reste-t-il actuellement comme véritables talents ? Woody Allen, mais son dernier film, A rainy day in New York, ne sortira sans doute pas, pour des raisons extra-cinématographiques, le faux scandale sexuel qu’on lui a collé sur le dos. Spielberg, également, mais il rate deux films sur trois depuis le début de sa carrière et préfère produire (il en a produit 173 !) plutôt que réaliser (seulement 55 !). Almodóvar, mais il n’a plus aucun talent depuis 1999. Et Jerry Lewis, dégoûté par la pornographie, avait cessé toute activité après 1983 et la catastrophe de son The day the clown cried, tourné en 1972 et qui n’est jamais sorti.

Tant pis, on se contentera des livres. Et ça coûte moins cher, puisque je n’ai pas besoin de les acheter !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
L'ennui c'est que beaucoup persistent à vivre :
Répondre
Y
Ils ont tort. Il faudrait penser à les exterminer !
M
Vous voulez rire ? Il ne reconnaît plus personne (excepté sa femme et ses auxiliaires de vie). Il ne fait même plus la différence entre la réalité et l'imaginaire... Quelque part, c'est sans doute mieux comme ça.
Répondre
Y
En réalité, c’est un sort enviable. On lui fiche la paix.
M
A Jacques Chirac pardi.
Répondre
Y
Pas certain qu’il soit moribond. La France va plus mal que lui.
M
Il n'y a pas que lui qui est moribond...
Répondre
Y
À qui penses-tu, là ?