Comment prononcer “yacht”

Publié le par Yves-André Samère

Hier jeudi, dans « La bande originale » de France Inter, Albert Algoud a mis en boîte Daniel Morin, pour avoir dit que Nagui prenait deux semaines de vacances sur son yacht (en fait, c’est le seul, tous les autres n’ont droit qu’à UNE semaine de vacances. Non mais, qui est le patron ? Nagui est payé sur la longueur de ses phrases). Albert a donc raillé la prononciation du mot yacht, ridiculement prononcé « yaute », avec le yau de tuyau, par la totalité des Français.

Au-delà de la blague, il avait raison, Albert. Les Français prennent, comme prétexte de leur prononciation burlesque, un argument non moins burlesque : c’est un mot anglais, disent-ils, DONC...

Or, d’une part, yacht n’est pas un mot anglais, il est néerlandais. En outre, je ne connais aucun mot anglais qui comprenne la syllabe « ach », à plus forte raison prononcée au. Vous trouverez facilement la véritable sonorité de ce mot un peu partout, par exemple dans les séries-feuilletons de langue anglaise ; au hasard, Downton Abbey. Entraînez-vous, énoncez un A guttural à la place de ce au incongru, et ajoutez à la fin du mot, juste avant le T, le KH arabe. C’est plus facile qu’on le croit.

Pas convaincus ? Lisez ou relisez ce que j’avais écrit ICI.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Ce serait donc "yârrhh" et pas "iot" ? On dirait un peu, du moins quand je m'y essaie, un cri d'agonie ! Si on dit "yak", on se retrouve avec un bovidé tibétain. Je sens que je vais me contenter prudemment de "bateau".
Répondre
Y
Plutôt « yârrt » (ne pas oublier le T final). Il est très facile de le vérifier, des tas de sites donnent la bonne prononciation. Seuls les Français se singularisent, comme ces innombrables crétins qui prononcent « Chpilbergue » pour désigner Spielberg, ou « Grine-ouitche » pour Greenwich. Ou la totalité des Français qui prononcent « kamikaz’ » pour « kamikazé ». Ou ceux qui font rimer le verbe arguer avec « pagaie » (le U doit s’entendre, comme dans « argument »).

On peut aussi essayer les téléfilms en anglais, ça ne manque pas.