« Le Canard » me répond

Publié le par Yves-André Samère

Cet après-midi, à trois heures moins le quart, j’ai envoyé un message au « Canard enchaîné », qui reprenait l’essentiel de mon article sur le Louvre, que vous avez pu lire (ou pas) ICI.

Or, dès sept heures vingt, j’ai reçu une réponse de la part du journaliste du « Canard », Jean-François Julliard, qui a signé dans le numéro de ce jour un article critiquant sévèrement le Louvre et surtout sa direction. Voici la teneur de sa réponse :

 

Merci monsieur, pour votre mail. Je l’ajoute à la liste des petites misères que la mauvaise organisation du musée fait subir à ses visiteurs.

Vous verrez que dans le numéro d’aujourd’hui, nous en avons recensé quelques unes...

Cordialement,

Jean-François Julliard

 

Si « Le Canard » se met à me lire, il est perdu !

(Je précise que M. Julliard m’annonce un « recensement » par un article... que j’avais lu avant de lui écrire ! C’est d’ailleurs pour ce motif que j’avais écrit au journal)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
L'explication est dans votre texte: vous devez passer obligatoirement par la galerie MARCHANDE. Non?
Répondre