Comment faire les poches des malades

Publié le par Yves-André Samère

Enfin, la Sécurité sociale envisage de ne plus rembourser les faux médicaments vendus (très cher) par la société Boiron ! Beaucoup de médecins pensent que c’est une escroquerie, que de vendre des pseudo-médicaments ne contenant RIEN.

Bien sûr, il y a l’effet placébo, qui n’agit que sur le psychisme. De là à taper dans la poche des malades trop naïfs pour comprendre qu’on les rançonne, il y a une marge. Rappelons que TOUTES les études réalisées sur le sujet ont démontré que les produits de chez Boiron sont, comme dirait Macron, de la poudre de perlimpinpin. Lire ICI.

L’État complice de l’enrichissement des voleurs ? On croyait que ça n’existait que sous Chirac et Sarkozy.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

T
On trouverait une justification possible par l'effet placebo qui, d'après ce que j'ai compris à la lecture d'une article récent dans le Monde diplomatique (avril 2019), semblerait exister même lorsque le patient est informé de cette caractéristique du traitement qu'il suit.
Cela ne m'empêche pas d'utiliser à deux reprises le conditionnel.
Répondre
Y
Je connais cette “explication” depuis de nombreuses années. Or elle ne justifie pas le prix auquel sont vendus ces prétendus médicaments. Qui, au mieux, ne contiennent que du sucre !