Guy Carlier et son livre

Publié le par Yves-André Samère

Le 17 mai, Guy Carlier était invité dans l’émission de France 5 « C à vous ». Il venait présenter le livre qu’il a écrit avec le docteur Jean-Michel Cohen, qui l’a remis sur pied alors que Carlier, atteint de boulimie (l’inverse de l’annorexie) et pesant... 250 kilos, n’aurait pas vécu longtemps dans l’état où il était. Et, en effet, dans cette récente émission, Carlier avait beaucoup maigri et paraissait presque normal.

Carlier, je ne l’ai croisé qu’à l’époque où il sévissait comme humoriste sur France Inter, dans Le fou du roi, une émission qui me plaisait assez, à laquelle j’assistais souvent comme spectateur. Or, un certain jour, lorsque je suis entré dans le studio, Carlier était déjà présent, arrivé avant tout le monde, et il était assis derrière la table commune aux participants. J’ai immédiatement compris que, s’il était arrivé en avance, c’est parce qu’il ne voulait pas que le public le voie marcher. En somme, il faisait plutôt pitié.

N’en concluez pas que je l’appréciais beaucoup comme humoriste. Je dirais plutôt qu’il se comportait comme un beau salopard, car il flinguait vachardement toutes ses têtes de Turcs, et comme un lâche, car, lorsqu’il se retrouvait mis en présence d’un artiste qu’il avait couvert de boue – chez lui, par exemple, les femmes se faisaient traiter de « gourdasse » –, il se dégonflait (sans jeu de mot) de manière pitoyable et prétendait qu’il avait seulement voulu plaisanter ! Didier Porte, qui ne l’aimait pas, m’avait demandé de trouver des extraits de ses chroniques où lui-même avait été égratigné, car il  envisageait de porter plainte contre le cher confrère – quand je vous dis qu’entre « artistes », on se déteste cordialement ! J’avais pas mal traîné les pieds, et choisi de répondre que je n’avais rien trouvé.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
En parlant de sa transformation physique, il a dit : "je suis passé directement de gros à vieux". Ce qui n'est pas faux.
Il arrivait en avance car il fallait qu'il prenne le monte-charges de la Maison de la Radio. Quoiqu'on pense de sa mentalité, en effet ses aplatissements devant ceux qu'il avait étrillés ne sont pas reluisants, cet homme a vécu un véritable calvaire.
Répondre
Y
Son fameux docteur miracle a une très mauvaise réputation. Il a d’ailleurs été condanmé par ses pairs. Un peu comme le célèbre docteur Dukan.
D
Bien sûr. Cela manque d'un peu de panache, là on est d'accord. Mais se sentir un "monstre" (250 kilos) ne doit pas être facile à assumer, et ses aplatissements veulent peut-être dire qu'il voulait quand même être aimé ?
Bon, d'un autre côté on peut dire aussi qu'il veut faire pleurer Margot avec son livre, ce qui n'est pas impossible, et dans la ligne du personnage. Sans compter ce que ça peut rapporter au Dr Cohen.
Y
J’ai aussi regardé l’émission, et j’avais noté tout ça. Cela étant, avoir vécu un calvaire n’est pas la meilleure excuse pour son comportement envers les autres.
G
Carlier et Cohen, un beau duo pour un livre qui ne doit pas être d'un haut niveau. Il ne faut pas oublier que le " docteur " Cohen a été condamné par le conseil de l'ordre à deux ans d'interdiction d'exercer dont un ferme, car sa conception de la déontologie est plutôt élastique.
Répondre
Y
Comme je n’avais jamais entendu parler de ce nutritionniste, je ne savais rien de lui. De toute façon, les nutritionnistes, je ne leur fais pas confiance. Toutes les bêtises, ils me les ont sorties.