Mot du jour : « atrabile »

Publié le par Yves-André Samère

Vous le savez, Alceste, le casse-pieds misanthrope de Molière, était atrabilaire. Cet adjectif vient du nom atrabile, que plus personne n’utilise, et qui relève du vocabulaire de la médecine ancienne.

Il désignait une bile noire, à laquelle les médecins attribuaient jadis la mélancolie maladive, la célèbre et redoutée hypocondrie, maladie morale ayant des causes organiques et caractérisée par une peur excessive de la maladie. Là encore, Molière l’a abordée sous la forme d’une pièce, sa dernière, Le malade imaginaire, qui l’a achevé !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :