« Royal », le baby ? Non !

Publié le par Yves-André Samère

Tous les médias, dont on connaît la passion pour le compte-rendu exact des évènements de l’actualité, semblent s’être donné le mot pour qualifier de « royal baby » le moutard né dans le foyer de M. Harry, fils de feue Diana Spencer et de Charles, lui-même fils de la reine Elisabeth.

« Royal » ? Non, il ne l’est pas. Au mieux, il est princier. Vous ne pouvez être royal que si vos parents règnent. Autrement dit, tous les descendants de la reine ne sont pas royaux. Ce qui, en l’occurrence, est très loin d’être le cas, puisque l’enfant n’occupe que la septième place dans l’ordre de succession britannique.

Personne, absolument personne, n’a été capable de voir la différence. C’est dire si on peut faire confiance aux radio-télés, sans compter les journaux sur papier, qui répètent la même imbécillité, pour ne pas se laisser distancer par les autres médias électroniques. Mais, après tout, Giscard avait bien répandu le bruit qu’il descendait de Louis XV par les soubrettes !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :