D’origine anglaise, le football ? Non !

Publié le par Yves-André Samère

Je n’ai aucun goût pour le football, vous avez dû vous en douter, en constatant le nombre d’articles que j’ai consacrés à ce jeu (nombre qui tend vers zéro). Il n’empêche qu’au contraire de la majorité des Français, je ne crois pas que le football a été inventé par les Anglais !

Certes, les Anglais ont tous les défauts, sauf celui d’avoir « brûlé Jeanne d’Arc », attendu que c’est un tribunal religieux, dépendant du pape, qui a décidé de ce barbecue. Ne pas confondre, donc. Mais inventer le football, non, quelle affreuse calomnie ! Ils se sont contenté de le codifier pour le rendre moins brutal. Cela dit, ce jeu de ballon est bel et bien né en France, au milieu du douzième siècle, principalement dans les campagnes, et s’appelait à l’origine « la soule ». Avant que les Anglais s’en occupent, il faisait des blessés, et parfois des morts, et la soule a été interdite en Angleterre et en France.

Il faut dire que les premiers adeptes de ce jeu le pratiquaient n’importe où, notamment sur les routes, si bien qu’en 1835, une loi obligea les joueurs à s’exprimer sur des terrains clos, notamment ceux des écoles. Les règles du jeu n’apparurent qu’ensuite, au milieu du dix-neuvième siècle, et la Fédération anglaise de football naquit en 1863.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :