Doublons inutiles

Publié le par Yves-André Samère

Une manie qui se répand de plus en plus et que rien ne semble devoir arrêter, c’est celle qui atteint ces bavards utilisant à deux reprises, dans la même phrase, l’expression « À la fois ». Ils ne semblent pas avoir compris le sens de ce qu’ils disent, et qu’on ne double pas plus cette formule qu’on ne double « etc. ».

Et, dans la même catégorie, vous trouverez aussi l’expression burlesque « jusqu’à aujourd’hui ». Encore une répétition inutile, puisque le mot aujourd’hui recèle déjà la préposition « à » (dans le préfixe « au »), et que rien n’est plus agaçant que ce rabâchage.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :