Je me fiche de la canicule !

Publié le par Yves-André Samère

Oui, je me fiche bien de la canicule ! Comme je suis né en Afrique, que j’ai passé toute ma petite enfance, de un à quatre ans, au Sahara, et que, plus tard, j’ai fait mes études secondaires dans une ville où il faisait très froid en hiver et où la chaleur était torride en été, il en faudrait plus pour m’affoler.

Lorsque j’habitais en Côte d’Ivoire, je ne me servais même pas de la climatisation, au contraire de toutes les personnes que je voyais chaque jour. Et la fameuse canicule de 2003 en France, elle ne m’a fait aucun effet. D’ailleurs, à Paris où je vis, elle n’a pas sévi jusqu’aujourd’hui : ce matin, la température était douce, avec un petit fond de fraîcheur pas désagréable du tout.

Donc, chers Françaises-Français, prenez votre mal en patience, tout ça ne va pas durer, et, dans quelques semaines, vous grelotterez. Comme chaque année. Tâchez seulement de ne pas mourir, ça ferait trop de plaisir aux médias, qui se réjouissent par avance des beaux tirages prévus de leurs papiers alarmistes (vous vous souvenez du fameux « bug de l’an 2000 », qui a sombré dans le ridicule ?).

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
L'été, caniculaire ou non, a toujours été ma saison la plus détestée. J'aime la douceur et les inter-saisons, printemps et automne. Déjà que la Provence pour moi c'est limite, alors les pays que vous évoquez... je crois que j'y mourrais, comme une vieille chose desséchée toute rabougrie.
Je suis une fille de la côte Atlantique !
Répondre
D
Ce n'est pas ce que j'ai dit ! Simplement, je n'aime pas la chaleur, comme d'autres détestent le froid. Disons que mon "dessèchement" était une image un peu exagérée...
Y
Alors, des millions de “natives” devraient mourir !