Comment réparer un lecteur de votre ordinateur

Publié le par Yves-André Samère

Le disque dur de votre ordinateur est plein à craquer. Vous manquez de place, et ne pouvez plus y enregistrer vos films, fichiers musicaux, photos, textes, etc., et vous avez acheté un disque dur externe, que vous pouvez brancher sur votre bécane via un câble USB. Il n’y a là que des avantages, car ces disques n’ont pas besoin d’une alimentation, l’ordinateur leur fournissant l’électricité nécessaire. Bien.

Malheureusement, il arrive très souvent que, une fois branché, ce nouveau lecteur provoque l’apparition d’un message un peu alarmiste de Windows, prétendant qu’il a un problème, et que vous feriez mieux de le « réparer ». Mais Windows ne vous dit pas comment ! En outre, ce disque extérieur peut parfois manifester une fâcheuse tendance à émettre des cliquetis inquiétants.

Comme cela m’est arrivé récemment, j’ai cherché LA solution pour réparer mon disque. Ça n’a pas été facile, mais comme je ne renonce jamais, voici ce que j’ai trouvé. Il faudra utiliser le programme CHKDSK. Rien à voir avec Dominique Straus-Kahn, c’est l’abréviation de CHECK DISK (vérifier un disque), un petit logiciel qui fait partie de Windows depuis des décennies, et qui était facile à mettre en œuvre avec les précédentes versions de Windows, mais pas avec Windows 10, qui exige pour cela de passer en « mode administration » ! Voici néanmoins comment le lancer et le faire fonctionner.

Tapez en même temps la touche X et la touche Windows (sur votre clavier, elle se trouve entre les touches FN et ALT, quatre petits « carrés  » sont gravés dessus). Une colonne de rubriques apparaît sur la gauche de votre écran, affichant une liste. Appuyez sur la touche A (abréviation de admin). Une page s’ouvre alors, dont le titre est « Administrateur : invite de commandes ». Cette boîte affiche du texte en caractères blancs sur fond noir, dont la dernière ligne dit « C :\WINDOWS\system32> ».

Tapez à la suite « chkdsk.exe /F q: »

Ici, « q: » est la lettre de votre disque dur externe (n’oubliez pas les deux-points !), que vous voulez analyser et qui vous cause des soucis. Naturellement, c’est sans doute une autre lettre. Si vous avez demandé l’analyse du système d’exploitation, qui est sur le lecteur C:, on vous demandera probablement de faire redémarrer votre ordinateur. Acceptez, et le travail de réparation va commencer, ce qui peut prendre quelques minutes. Puis l’ordinateur redémarrera.

Cette méthode fonctionne à tous les coups.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

R
Autre méthode pour un "check disk" (chkdsk) : Ouvrir l'explorateur, clic droit sur le disque, outils, vérifier (choisir éventuellement réparer, ensuite).
Répondre
Y
Oui. Mais pour ne pas compliquer, je n’ai décrit qu’une seule méthode parmi les trois que je connaissais, et sans doute la moins connue.