« Assassinat » ? Diffamation !

Publié le par Yves-André Samère

Hier soir, à Nantes, les 1800 manifestants qui protestaient en faveur du jeune noyé Steve Caniço ont conspué la police, assez violemment. Je ne vais pas prendre la défense des policiers, car je n’ignore pas que ceux-ci, quand ils perdent patience, peuvent aller très loin dans le style violent. Donc, je ne prends pas parti sur le fond.

En revanche, je me permets de prendre parti sur le langage utilisé, car on a entendu ces manifestants hurler que la police avait « assassiné » le jeune homme. Et là, désolé messieurs-dames, mais vous ne connaissez pas le sens des mots que vous employez ! Assassiner, ce n’est pas tuer quelqu’un. Assassiner ce quelqu’un, c’est le tuer avec préméditation. Or, qui peut croire que la police a préparé puis exécuté la mort d’un jeune homme inoffensif ? Nous ne sommes tout de même pas sous un régime nazi. Achetez donc un dictionnaire !

Par conséquent, soyons justes, il y a eu diffamation envers les policiers. Tout violents qu’ils ont pu se montrer, ils ne sont pas coupables de CE crime. Et les manifestants qui ont proféré cette bêtise, si on les attrapait (j’en doute un peu, ce serait jeter de l’huile sur le feu, et le gouvernement s’est assez compromis jusqu’ici), pourraient être poursuivis en justice.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Bon sang, ce n'est pas beaucoup demander que d'attendre la fin de l'enquête pour savoir exactement ce qui s'est passé, entre l'organisation d'une fête dans un lieu dangereux non protégé, l'heure tardive, la drogue, les agissements de la police, etc...
Répondre