Bonnet d’âne pour Stéphane Bern

Publié le par Yves-André Samère

Plutôt décevante, cette émission diffusée hier soir sur France 2 et présentée par Stéphane Bern. Non que son contenu ait été superflu, puisqu’il s’agissait de parler de l’école et de son évolution depuis le Moyen Âge, mais Bern s’était entouré d’acolytes qui n’étaient pas à la hauteur : un humoriste qui ne faisait pas rire, Jarry, et une petite fille de treize ans, Angélina, avec un vocabulaire basique (« Ah, c’est super ! »), qu’on aurait volontiers mise au piquet, bonnet d’âne sur la tête.

Et puis, justement, cette énorme faute de goût commise par Bern lui-même qui, pour faire la démonstration du défunt bonnet d’âne, a fait asseoir près de lui un jeune garçon « coupable » d’avoir dormi pendant un de ses laïus (le pauvre faisait ce qu’on lui avait demandé avant le tournage), et lui a enfoncé un bonnet d’âne hideux sur la tête, le lui laissant durant deux minutes et demie, qui ont dû sembler longues au pauvre garçon !

Le tout manquait de rythme, faisait beaucoup de répétitions, et je ne pense pas qu’il ait remporté un grand succès.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :