Cook est mort, hélas !

Publié le par Yves-André Samère

Annonce que l’agence Cook a fait faillite cette nuit. C’est très regrettable, car cette agence faisait du très bon travail.

Vous pensez peut-être que je parle de ce que je ne connais pas. Pourtant, si, car j’ai fait un voyage, un seul, avec cette agence. J’avais dix-huit ans, et, avec les camarades de ma promotion, nous avions choisi de faire un voyage de deux semaines en Italie. Le départ s’était fait à Nice, en autocar, et nous avions fait un circuit comprenant Gênes, Pise, Sienne, Rome, Naples, Pompéi, Capri, L’Aquila, Bologne, Vérone, Florence, Venise, Milan, et j’en oublie peut-être. Or tout était absolument parfait.

Petite précision : à Rome, notre hôtel était l’Excelsior, le même hôtel dans lequel Luchino Visconti a fixé rendez-vous à Burt Lancaster pour discuter du contrat qu’il lui proposait pour être la vedette dans son film Le guépard. Un super-palace ! Tandis qu’à Milan, nous étions logés dans un autre hôtel, dans la rue où se trouve la Scala.

Au fait, nous n’avions rien dépensé : tout était payé par les recettes du foyer que nous tenions nous-même dans notre école.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :