Bern sur scène

Publié le par Yves-André Samère

C’est ce soir, à vingt heures, que Stéphane Bern remonte sur les planches d’un théâtre (le théâtre Montparnasse), pour y monologuer sur un texte écrit par Diane Ducret, et mis en scène par Jérémy Lipmann.

Le thème du spectacle, qui s’intitule Vous n’aurez pas le dernier mot ? Il est historique, puisqu’il s’agit des derniers mots prononcés par des célébrités, ou, du moins, dont on CROIT qu’elles les ont prononcés ! Ce qui peut être assez différent.

Pour ma part, je suggère ce fragment de discours (hélas, PAS le dernier !) dû à Charles De Gaulle qui, discourant à Fécamp, a dit « Je salue Fécamp, port de mer et qui entend le rester ! ». (On espère que Fécamp est toujours un port de mer)

Quoi ? Le prix des places ? Que vous êtes sordide ! Allez, je vous réponds néanmoins : 51,55 euros (338,10 francs, pour les passéistes) ; 40,55 euros ; 34,05 euros ; et 23,85 euros si vous êtes fauchés. Pour voir Bern, rien n’est trop cher !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

T
Messire savez-vous que 51,55 € ne correspond pas à 33,81 francs, attention à placer correctement la virgule. Cordialement.
Répondre
Y
En effet, et j’ai corrigé. Merci.
B
51,55 € = 338,15 FF !!! Feu mon père aurait dit : quasiment 34 000 francs !
Répondre
Y
Je dois dater un peu. Trop d’arithmétique tue l’arithmétique ! J’ai rectifié, naturellement.