Obstacle à l’homéopathie

Publié le par Yves-André Samère

Ce soir, à 20 heures 10 sur Arte, la série documentaire VOX-POP traitera de l’homéopathie et des projets français et espagnol de faire obstacle à cette commercialisation des faux médicaments, l’Espagne étant la plus avancée. L’émission, que j’ai vue par avance, donne la parole à un des rares médecins partisans de cette escroquerie, et, mine de rien, fait aussi écho à cette manifestation des adversaires de cette pratique, lesquels ont publiquement démontré que les « médicaments » homéopathiques ne contiennent rien, sinon du sucre et de l’eau. Aussi ont-ils, en public, avalé des quantités phénoménales de ces concentrés de poudre de perlimpimpin, en vue de démontrer qu’aucun danger n’en résultait.

Or cette démonstration par l’absurde a déjà été faite il y a... trente ans ! À cette époque, le docteur Jean-Michel Bader, journaliste médical à « Science & Vie », avait, sous contrôle d’huissier, absorbé une quantité massive d’un produit des laboratoires Boiron, qui a un quasi-monopole de ces produits, celui-ci ayant été fabriqué à base d’arsenic ! Très dilué, selon le procédé inventé par le charlatan Samuel Hahnemann. Si ce pseudo-médicament avait vraiment contenu de l’arsenic, même dilué, le démonstrateur y aurait laissé la vie. Or rien ne se produisit !

Ainsi, la démonstration était faite que l’homéopathie n’avait aucun effet, ni positif ni négatif.

Il est peut-être bon de savoir que le remboursement de ces produits coûte 130 millions d’euros par an à la Sécurité sociale... Dès l’an prochain, elle ne remboursera plus rien provenant de ces entreprises bidons.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

I
Le principe de la dilution est incontestable.
Prenez une table. Coupez là en deux : vous obtenez deux tables.
Répondre
Y
Et comme on peut étendre le principe à tout et n’importe quoi, la méthode est inusable.
D
Ce n'est pas trop tôt. C'est là que l'on voit la puissance des laboratoires pharmaceutiques, comme pour le procès du Médiator qui se déroule actuellement, après 10 ans d'enquête..
Répondre
C
Pour avoir déjà tenté – en vain – de raisonner des partisans de l'homéopathie, je confirme que la comparaison avec une secte est appropriée. Même chose avec les disciples d'autres pseudo-sciences de type sophrologie, médecines « alternatives », etc. qui fleurissent par les temps qui courent... Et l'argument de l'effet placebo qui est souvent avancé quand les gens sont à court d'idées m'insupporte au plus haut point.
Répondre
Y
Je suis totalement en accord avec ce point de vue, étant rationaliste depuis toujours. La sophrologie, je l’ai vue de près, et c’est indubitablement du charlatanisme.
K
L'avantage des granules homéopathiques , c'est qu'ils protègent des ondes maléfiques du compteur linky et des retombées cancérigènes des chemtrails.
Une expérience à faire: La caféine empêche de dormir, donc bien diluée ce devrait être un somnifère puissant !
Si on met une seule goutte de café dans une piscine , tous les baigneurs doivent s'endormir instantanément . Non ? Boiron nous a enduit avec de l'erreur ?
Répondre
Y
Boiron ment depuis 1932. Leur fameux principe de dilution (plus on dilue, plus le mélange est efficace) est totalement absurde, puisque un produit dilué à ce point ne contient plus rien du principe actif de départ. Les partisans de l’homéopathie ressemblent fort aux adhérents d’une secte.