« Bonnes résolutions » ? 

Publié le par Yves-André Samère

À ce que j’entends sur toutes les radios et télévisions, il FAUT, aujourd’hui 31 décembre, prendre « de bonnes résolutions ». Étrange... Inutile de dire que je ne suivrai pas plus cette coutume que toutes les autres, et que les coutumes ne m’engagent à rien. Faire comme tout le monde, je ne vois rien de plus niais.

Mais examinons un peu les résolutions des autres :

- faire du sport. Je n’ai jamais fait de sport, cela m’ennuie, et mon corps ne suit pas.

- ne plus fumer. Hors sujet, je ne fume pas. Je ne me drogue pas non plus, évidemment.

- ne plus boire. J’ai déjà mentionné quelque part que mon dernier verre de vin remonte au 4 septembre 2012. Encore avait-il fallu que je sois invité quelque part. Je ne bois jamais de vin ni de quelque alcool que ce soit, cela ne me procure aucun plaisir. Quant à boire pour « oublier » quelque chose, pas question, je tiens à ne rien oublier de mes années précédentes.

- envoyer tous azimuts une nuée de SMS, tous conçus de la même façon : « Bonne année, bonne santé », et autres souhaits creux dont on sait parfaitement qu’ils ne se réaliseront jamais. Les SMS que j’envoie et ceux que je reçois sont aussi nombreux que les verres de vin que j’ai bus depuis septembre 2012 !

- écouter les disques à la mode. Pardon ! il faut dire « album », puisqu’il n’y a plus de disques. En réalité, si j’écoute beaucoup de musiques, elles n’ont rien à voir avec l’actualité prétendue « musicale ».

- manger et boire les nourritures à la mode : foie gras (pouah !), huîtres (je ne mange pas d’animaux vivants), caviar, champagne (je n’aime pas).

- passer une nuit blanche : je suis très capable de veiller une nuit entière, je l’ai fait. Encore faut-il avoir un motif. Actuellement, je n’ai aucune raison valable.

- aller « danser » [sic] dans une boîte de nuit. Je fuis ces endroits enfumés, où la pseudo-musique vous casse les oreilles. Les gens qui dansent ou croient danser sont totalement ridicules, car ils ignorent ce qu’est la danse. Eux se contentent de piétiner lourdement sur place en levant les bras en l’air. Se sont-ils seulement vus dans une glace, à ce moment ?

Bref, ne pas imiter bêtement le comportement de mes contemporains.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

K
Il ne vous plus qu'a aller boire du champagne tiède dans un verre en plastique sur la "plus belle avenue de monde" avec une foule dense hurlante et alcoolisée. Le rêve !
Un peu de gaz lacrymogène offert par les forces de l'ordre, profitez ! c'est gratuit si vous avez un gilet jaune.
Pauvre France..... vue de loin , c'est pathétique de nullité .
Répondre
Y
Vue de loin, oui. Mais moi, je la vois de si près que je vais bientôt loucher.
R
Depuis 2008, les boîtes de nuit ne sont plus enfumées.
Santé, chance et amour ! :-)
Répondre
Y
De toute façon, je n’y mets jamais les pieds. Ce n’est donc pas cette fumée-la qui m’asphyxiera.