Cannibale, la mante religieuse ?

Publié le par Yves-André Samère

Chacun croit que la mante religieuse est cannibale. Erreur. En tout cas, elle ne l’est pas systématiquement, car elle n’a pas besoin de se gaver des protéines de son partenaire pour assurer sa survie après leur accouplement. En réalité, cet acte a été observé principalement hors du milieu naturel, c’est-à-dire en laboratoire ou en vivarium. Et ce comportement barbare a été expliqué par le fait que l’élément mâle du couple a été dérangé durant l’acte sexuel. Et c’est lui qui, perdant ses moyens, devient agressif. Alors, la femelle se défend et emploie les grands moyens !

Mesdames, tirez-en la leçon, et veillez à ne pas perturber votre époux au mauvais moment, vous pourriez regrettez votre comportement de défense, qui ferait de vous une épouse délaissée !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :