Où ont-ils le feu ?

Publié le par Yves-André Samère

Évidemment, je n’ai pas vu la vidéo montrant Benjamin Griveaux se masturbant – pour exciter une fille non identifiée, prétend-on. Tous ses adversaires dans la course à l’Hôtel de Ville clament faussement leur indignation, mais on n’est pas forcé de croire à leur sincérité, pas plus qu’on ne pourrait nier la bêtise extrême d’un candidat à une élection municipale qui se servirait de son téléphone pour autre chose que téléphoner !

Le bon côté de l’anecdote, c’est qu’elle prouve que les hommes politiques, ceux qui réclament qu’on leur fasse assez confiance pour les placer à un poste élevé, montrent ainsi leur hypocrisie, surtout quand ils se font les champions ostensibles de la morale. Déjà, Castaner s’était fait pincer dans une boîte de nuit à l’heure où sa police balançait des grenades explosives sur des manifestants.

Désormais, qui voudra voter pour un proche de Macron ? Attendons d’entendre notre Présilique justifier la pourriture de son régime, ça va être pittoresque. Et rendez-vous au prochain épisode crapoteux.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

K
Cela sent très fort l'envie d'emmerder un pays d’Europe. Et qui rêve de voir se déliter l'Europe ?
Tous les coups sont permis.
Répondre
Y
Qui en rêve ? Des tas de gens. De Michel Onfray à Asselineau.
D
Pour moi, c'est idiot de se faire prendre aussi bêtement, mais cela relève de la vie privée et n'a aucun intérêt sur le plan politique. Peut-être était-il sur le point de quitter sa femme, ou ils avaient un commun accord sur le sujet, ou pas, bref ça ne nous regarde en rien.
La personne à laquelle était destiné le message a bien communiqué cette vidéo à quelqu'un et là, c'est, quelles qu'en soient ses raisons, plutôt minable.
Tout ça me fait penser à la "morale" des Etats-Uniens, et je n'ai pas envie de voir arriver ce genre de flicage nauséabond en France.
Répondre
Y
Sans doute, mais envoyer à une femme une photo de ce genre, est-ce tellement innocent ? Griveaux a lui aussi commis un délit, et là, ce n’est plus de la vie privée, c’est une agression. Elle s’est vengée, mais qui a commencé ?
D
Le délit de bêtise, ça oui. Comme me disait une amie "les hommes n'ont qu'un neurone, et il n'est pas là où on croit". La preuve.
Y
Et le délit de bêtise ?
D
On ne sait pas quels étaient ses rapports avec cette femme, car si elle avait été agressée, elle aurait logiquement porté plainte, ne serait-ce que pour juridiquement se protéger. Or,elle l'a communiquée à une tierce personne. Pour l'instant lui n'a pas commis de délit, quoiqu'on en pense.
Personnellement, j'aurais reçu ce genre de photo, j'aurais jeté l'auteur sur le champ et supprimé la photo sans me poser de questions. Cela ne mérite pas autre chose.