Sagesse du prophète

Publié le par Yves-André Samère

Voici une indication prouvant que le « prophète » Mohammed était un type bien. En effet, il considérait – ayant vaincu et envahi l’oasis juive de Khaibar et conclu un pacte avec ses habitants (tous juifs, donc) – qu’Allah, lui ayant donné la victoire sur ces chiens d’infidèles, lui avait livré la vie de tous ses habitants. Et donc, il consentit à ne les tuer que lorsqu’il le déciderait.

En contrepartie, ils devaient lui payer chaque année une rançon. Mais il se réservait néanmoins le droit de mettre fin à ce pacte quand cela lui plairait.

Il justifia cette promesse de ne pas tuer tous les Juifs par un argument en béton : un mort ne paie pas d’impôts.

Quelle sagesse ! C’était admirable.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Therguess Paul 22/09/2021 22:29

"L'islam n'est pas une religion mais un instrument politique " Voir le site de David Abbasi et cliquer sur le lien : "l'islam n'est pas une religion mais un parti politique" si cela vous intéresse. C'est assez instructif !
Hassan ou David Abbasi est franco-iranien - il a écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, notamment dans l'un, il parlait d'une période lointaine où les corans étaient variés et parfois contradictoires.. Il avançait le chiffre de 6 ou 700 versions du coran, selon les désidératas des interprètes. En bref, on parle alors de coran alternatif ! ouaf !

Yves-André Samère 23/09/2021 08:54

Je pense avoir mentionné cette multiplicité des versions du Coran. L’ennui, c’est que les musulmans semblent ignorer qu’il n’existe aucune version sérieuse de ce livre. C’est un peu la même situation avec la Bible ! Il faudra que je lise David Abassi, que je ne connais pas (encore).