Entracte, mais pas pour cause de grève !

Publié le par Yves-André Samère

Demain matin, j’ai rendez-vous à l’Hôpital Port-Royal, voisin de l’Hôpital Cochin, avec un professeur de médecine qui me suit habituellement. Je sais à peu près de quoi je souffre (c’est assez gênant et même douloureux), mais d’après la documentation que j’ai lue, ce n’est pas grave.

J’ignore si ce médecin pourra me traiter tout de suite, ou si je devrai revenir, ce que je préfèrerais éviter, car les déplacements, aussi bien à pied qu’en métro (nombreux escaliers), sont pénibles. D’ailleurs, demain matin, je devrai prendre un taxi. J’ai droit à un taxi « conventionné », c’est-à-dire gratuit, mais il s’agit d’une loterie, et on ne sait jamais d’avance sur quel genre de taxi, gratuit ou payant, on va tomber.

Impossible de savoir si je serai revenu chez moi dans la journée, ou pas. Donc, il est fort possible que, demain, je ne puisse rien écrire ici. Mais c’est déjà arrivé quand j’ai dû être opéré d’un cancer du foie il y a quatre ans. Ne m’en veuillez pas.

Publié dans Actualité, Humour, Physique, Santé

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Je ne sais pas si on pourra vous pardonner, non mais !
Merci de nous prévenir, et donnez-nous des nouvelles le plus vite possible.
Répondre
Y
Je m’y emploie tout de suite.