Les clowneries de Muriel Pénicaud

Publié le par Yves-André Samère

Muriel Pénicaud, on le sait, est ministre du Travail depuis la formation du gouvernement actuel. Mais elle devrait aussi travailler sa manière de s’exprimer. Chaque jour ou presque, la télévision raille son incapacité à terminer ses phrases, sa façon de bafouiller, et, ajoutons-le, sa coiffure aussi brouillonne que son esprit.

Sérieusement, Macron devrait l’envoyer d’urgence chez un orthophoniste, car elle ne sait pas s’exprimer en français. Vous me direz qu’elle n’est pas la seule, et que les seuls politiques qui pratiquent un français correct ne sont pas au gouvernement, puisque ce sont Mélenchon et Bayrou. Madame Pénicaud se situe à l’opposé absolu, et je l’ai entendue ce soir, interviewée sur France Inter, qui a réussi, en une demi-minute, à placer six fois le mot compliqué. SIX FOIS ! On sait bien que cette manie fait partout des ravages depuis quelques mois, mais en l’occurrence, les bornes sont franchies.

On peut prévoir que la prochaine génération de nos compatriotes, en vertu de cet exemple, parlera comme Mumu. Et les Français seront ridicules. Comme madame Pénicaud.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

R
Je subodore qu'il y ait un concours de coiffure, associé à l'imbécillité, dans ce gouvernement. Comparativement à Muriel, Sibeth Ndiaye explose tous les scores ! :-)
Répondre
Y
L’une et l’autre ne sont pas regardables. Macron devrait prendre des sanctions contre ces atteintes à l’eshétique.
C
N'empêche qu'on rigole bien quand on l'écoute, Mumu.
« Ce que l'on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. »
Répondre
Y
Par chance, l’émission “Quotidien“ la diffuse tous les soirs. Cela vaut toutes les comédies de Feydeau !